Les grandes Métropoles Européennes ont besoin aujourd’hui, pour exister, de porter de grands projets d’aménagement. Celle de Lille en a connu des fameux. On se souvient encore du chantier du Grand Stade il y a quelques années.

Le mégaprojet qui prend la relève est localisé cette fois au sud de la ville et porte le nom évocateur de « Lillenium ». Ce projet d’aménagement privé est porté par Vicity, qui a choisi l’entreprise Sogea, une filiale du Groupe Vinci, pour l’exécution des travaux de gros œuvre.

Un chantier…titanesque !

Lillenium, c’est sur un terrain de 5,6 hectares (à proximité de la Porte des Postes, de l’autre côté du Périphérique) un centre commercial de nouvelle génération : un hypermarché (Leclerc), des galeries commerciales accueillant 105 enseignes, 10 restaurants, un « sky bar » haut-de-gamme, le tout profitant des nouveaux concepts en matière d’écoconstruction. Tout ce quartier va s’en trouver profondément bouleversé. Le site www.vicity.com (rubrique : nos programmes) donne une idée de ce que sera ce nouveau centre.

Cet outil se veut être exemplaire à plusieurs titres, et il l’est déjà dans sa phase de préparation. En effet, ce sont de l’ordre de 400.000 tonnes de matériaux qui devront être extraites du site pour effectuer les travaux d’aménagement. Près de la moitié sont ce que les professionnels appellent des remblais anthropiques (liés aux activités humaines). Le reste est constitué de terrains naturels, en l’occurrence de la craie.

C’est l’entreprise VERDIPOLE, une filiale du Groupe ENERGIPOLE, qui a remporté le marché de gestion exclusive des 200 000 tonnes de craie. Sa plus-value a été de proposer une solution de valorisation des matériaux compte tenu de la qualité de la craie (inerte et dense) afin d’éviter une simple mise en décharge. Et VERDIPOLE a également opté pour le transport fluvial : en effet, 80.000 tonnes de craie sont transportées par la voie d’eau. Les principes de l’économie circulaire ont été privilégiés dans toute l’approche commerciale et opérationnelle.

Des délais très serrés

Comme il est de coutume dans ce genre de gros dossiers, plus la phase décisionnelle est longue, plus elle débouche sur des délais de réalisation raccourcis. Pour tenir le calendrier, chaque jour 6.000 tonnes de matériaux doivent sortir du chantier.

VERDIPOLE s’est vu accorder un délai de 3 mois pour évacuer la craie, dont 80.000 tonnes par la voie d’eau.

Le communiqué de presse complet ici :

Télécharger (PDF, 860KB)


 

Please follow and like us:
3 octobre 2017

VERDIPOLE : Un partenariat exemplaire pour le lancement des travaux de Lillenium !

  Les grandes Métropoles Européennes ont besoin aujourd’hui, pour exister, de porter de grands projets d’aménagement. Celle de Lille en a connu des fameux. On se […]
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial