Le 21 Octobre dernier a eu lieu à Lamentin, Guadeloupe, l’inauguration de la nouvelle ligne de traitement des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, en présence de la ministre des Outre-Mer, Madame Ericka Bareigts.

Etaient présents Mr Ary Challus, Président du conseil Régional, Mr Jacques Brillant, Préfet de la Guadeloupe , Mr Eric Berthon, Secrétaire Général aux affaires Européennes, le maire du Lamentin, Mr Jocelyn Sapotille, Mr Victorin Lurel, député de la Guadeloupe, Ludovic Fiers, directeur-général des sociétés AER-Écodec ainsi qu’Alain Mallart, président du Groupe Energipole.

Télécharger (PDF, 4.34MB)

En visitant la plateforme de Lamentin, après son inauguration, la ministre a compris tout le sens des mots de Ludovic Fiers, président directeur-général des sociétés AER-Écodec, groupe Énergipole. Pendant trois ans, il a mené des discussions pour convaincre ses partenaires : Région, Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et collectivités du bien fondé de cette filière de traitement des déchets dans la zone Caraïbe. Quelques minutes auparavant, il racontait la genèse de ce projet, qui a été démarré en 2008, avec Antilles environnement recyclage, qui traite les véhicules hors d’usages.

« UNE AIDE AU FRET À L’EXPORT »
« Nous traiterons désormais sur place les D3E de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin, de la Martinique et de la Guyane, a-t-il déclaré, rappelant qu’après la banane et le rhum, les déchets constituent le 3e maillon fort de l’exportation dans le département avec 30 000 tonnes exportés par an vers l’Europe et avec 30 emplois directs et autant d’emplois indus. Et ce n’est pas fini, ont tous dit les intervenants, la filière de traitement à une forte valeur ajoutée, et représente une niche d’emplois pour l’avenir. Le projet global a coûté plus de 10 millions euros, entre 2010 et 2016. « Aujourd’hui, je suis heureux Mme la ministre, de savoir que nous bénéficierons d’une aide au fret à l’export. » Jocelyn Sapotille, maire de Lamentin, et président de la CANBT, s’est félicité d’une telle unité sur le territoire du Nord Basse-Terre. « Nous avons pris le pari de faire de ce territoire un lieu de haute qualité environnementale, a-t-il indiqué s’adressant plus particulièrement à la ministre. Avec une telle unité sur notre territoire, nous avons le devoir d’être exemplaires. »
Éricka Bareigts a qualifié le « projet d’emblématique » , un projet ambitieux pour le territoire mais qui démontre le chemin parcouru en matière de collecte de déchets, de traitement et d’innovations, bien qu’il reste encore beaucoup à faire. Un bon point pour le département, et un encouragement pour l’avenir. « Lorsque les acteurs travaillent ensemble, les efforts déployés produisent des résultats » , a-t-elle conclu.
Inauguration de la ligne de traitement des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) le 21 octobre 2016 sur le site d'A.E.R. dans la zone industrielle de Jaula, à Lamentin en Guadeloupe. - A.E.R. (Antilles Environnement Recyclage)

Inauguration de la ligne de traitement des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) le 21 octobre 2016 sur le site d’A.E.R. dans la zone industrielle de Jaula, à Lamentin en Guadeloupe. – A.E.R. (Antilles Environnement Recyclage)

31 octobre 2016

ECODEC & AER : Inauguration de la plateforme de traitement des déchets DEEE Antilles Guyane en Guadeloupe

  Le 21 Octobre dernier a eu lieu à Lamentin, Guadeloupe, l’inauguration de la nouvelle ligne de traitement des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, en présence […]