Le Groupe ENERGIPOLE a été fondé par Alain Mallart en 1998. Cet industriel est avant tout un entrepreneur qui au fil des années a su s’entourer et s’associer avec d’autres entrepreneurs pour créer et développer des projets industriels ou financiers. Le groupe rassemble des participations dans des secteurs dans lesquels il a acquis une expertise :

  • 2017Cap sur la transition énergétique

    Partenariat exclusif avec 3Wayste pour la commercialisation en France. Projets de nouvelles unités de traitement de déchets d'ordures ménagères dans les Caraïbes et l'Océan Indien. A partir de la plus grande décharge de traitement de déchets dangereux en Afrique du Sud, prospection du Nigeria jusqu'en Algérie.
  • 2016 Des moyens pour de nouvelles aventures

    Augmentation de capital de €18M pour ENERGIPOLE qui détient €50M sans emprunt. Nomination de six associés partenaires au coté d'Alain Mallart. Vente d'ORGANA I au groupe KKR et création d'ORGANA II. Vente de NAVTECH à AIRBUS Industrie par EXTERNALIS qui devient ENERFINANCE.
  • 2015Diversification des services immobiliers

    Création d’ALDERAN, société de gestion immobilière pour compte de tiers.
  • 2012Lancement de l’OPCI ORGANA I

    Le groupe ENERGIPOLE lance l’OPCI ORGANA I dont la souscription est ouverte à des investisseurs tiers. C’est un tournant pour l’activité immobilière du groupe qui jusque-là ne gérait que pour compte propre.
  • 2008 ENERGIPOLE devient la bannière fédératrice des activités environnementales du groupe

    Depuis 2008, Alain Mallart déploie sous le nom d’ENERGIPOLE ses activités dans le domaine du recyclage et de la gestion des déchets. Le fil conducteur est ainsi trouvé et AM et ses partenaires oeuvrent ensemble à connecter tous ces domaines d’activités en termes de compétences, d’hommes, de métiers et de marchés.
  • 2000 Création d'OJIREL

    OJIREL est la société d’investissement immobilier du groupe ENERGIPOLE. Créée en 2000 avec Rémy Bourgeon, cette société gère aujourd’hui des actifs immobiliers d’une valeur supérieure à €200 millions.
  • 1998Développement dans le Capital-Risque

    En 1998, suite au succès des participations dans GFI & Weldom, Alain Mallart crée avec Françoise Macq la holding belge EXTERNALIS.
  • 1995 Acquisition de GFI Informatique

    Après la cession de GARONOR, fin 1994, Alain Mallart cède NOVALLIANCE. Il achète à EDS 100% de GFI Informatique et en cède 25% aux cadres. Il en finance l’important développement jusqu’à son introduction en bourse. Cette société réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de €750 millions. Il prend également une participation de 50% dans le groupe WELDOM.
  • 1990 Les années NOVALLIANCE, les services et l'industrie

    Le groupe Novalliance est devenu un des premiers groupes de logistique terrestre en France avec Mory, Transalliance et Stockalliance. Le chiffre d’affaires est passé de 23 millions à un milliard et demi d’Euros (10milliards de FF) avec un effectif de 10.000 collaborateurs. En juin 1990, NOVALLIANCE achète GARONOR pour 3,3 milliards de FF et démarre des partenariats avec Jean-Claude Naouri (EURIS) et Jean-François Henin (Executive Life). La Générale des Eaux, Paribas et le Crédit Lyonnais deviennent actionnaires de NOVALLIANCE.
  • 1980 Les années SICAWORMS, TEAM & CFF, l'environnemental avant l'heure

    Alain Mallart devient président de SICAWORMS, troisième ferrailleur français en 1980. Il apportera cette société au groupe de la CFF (Compagnie des Ferrailles Françaises devenue Groupe DERICHEBOURG)