aerAER – Antilles Environnement Recyclage procède au traitement des véhicules hors d’usage (VHU) et des encombrants métalliques en Guadeloupe, dont le tonnage est évalué entre 12.000 et 20.000 tonnes/an. Elle est installée dans la zone d’activité de La Jaula, au Lamentin : au carrefour des axes routiers de la Guadeloupe et à une dizaine de kilomètres du port de Pointe-à-Pitre.

Conformément aux dispositions légales et réglementaires, elle procède à la dépollution de l’ensemble des véhicules qui lui sont livrés pour destruction :
– retrait des batteries et stockage,
– vidange et stockage des huiles, liquides de freins, liquides de refroidissement et de lave-glaces, carburants et tous liquides polluants pouvant être présents dans les VHU,
– mise en sécurité des véhicules avant traitement (neutralisation des réservoirs de GPL, air bag…),
– retrait des pneumatiques et stockage temporaire en vue de leur reprise,
– démontage des pare chocs plastique (PEHD / PP).

AER assure la traçabilité des déchets et des matières issus du traitement des VHU et la traçabilité de l’élimination de ces produits par les documents adéquats (bons d’enlèvements, bordereaux de suivi de déchets, factures, etc.). Elle procède à l’élimination des déchets et produits dans les filières agréées.

Le traitement des véhicules eux-mêmes consiste à leur préparation par cisaillage.
Les véhicules dépollués sont cisaillés en plusieurs morceaux afin d’en réduire le volume pour le transport à destination de la métropole où ils sont broyés.
A l’issue du broyage, les métaux ferreux et non ferreux sont séparés des résidus de broyage. La valorisation des ferrailles et des métaux non ferreux est effectuée en sidérurgie et en métallurgie.
Les résidus de broyage pour leur part font l’objet d’une valorisation en cimenterie.

Depuis 2007 ,avec plus de 5 millions euros d’invest AER assure la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), elle est la seule et unique structure agréée en Guadeloupe par les éco-organismes (Eco-systèmes, Ecologic) et elle est en même temps le premier opérateur dans les DOM. . Depuis lors, la filière s’est mise en place et plus de 14 000 tonnes de DEEE ont déjà été traités avec une progression régulière annuelle des tonnages collectés . en 2015 AER a été choisi par les Ecoorganismes suite a un appel a Projet pour devenir l’unique plateforme de traitement des DEEE Antilles Guyane avec un nouvel investissement de 3,5 M euros pour la construction d’une nouvelle usuine de broyage spécialisée . Les DEEE de Martinique , Guadeloupe , Guyane , Saint Barthelemy, saint Martin seront traités sur ce meme site avec plus de 5 000 T par an .