AER utilise les déchets issus du verre de manière innovante et durable

 

Antilles Environnement Recyclable (AER) a imaginé des modules conçus sur le principe de « Lego » afin d’élever des murs de séparation entre différents casiers pour ranger des produits industriels recyclables.

Comme pour les jeux de construction, ils s’assemblent, s’emboîtent et se démontent.

Deux modèles sont disponibles.

L’un mesure 1,60 m x 0,80 m x 0,80 m pour un poids de 2,5 tonnes, l’autre, 0,80 m x 0,80 m x 0,80 m pèse près d’une tonne.

Leur particularité: ils sont conçus à partir de déchets de verre, triés, traités et broyés. Il faut une tonne de verre pour fabriquer un bloc de béton. Le reste est une savante alchimie d’eau et de sable, élaboré par sa société voisine Transbéton, à laquelle AER a livré la matière première. Deux cents blocs ont ainsi été commandés à ladite société.

«Nous n’avons rien inventé » reconnaît Manuella Lapenne, directrice commerciale du Groupe Energipole et de la société AER, basée à la zone d’activité économique de Jaulat à Lamantin. « L’idée existe en Hollande, poursuit-elle. Nous nous en sommes inspirés pour l’introduire sur le territoire. L’avantage de ces blocs, c’est qu’on peut construire des murs comme on veut et ils participent à la protection de l’environnement.»

Grâce à ce nouveau produit sur le territoire, il n’est plus besoin d’extraire du sable des carrières. Du coup, ces blocs, appelés par Transbéton ” béton bloc éco», participent au principe de l’économie circulaire préconisée par l’État.

Avant leur mise sur le marché, AER a travaillé plusieurs mois avec la société Transbéton sur les moules à réaliser. Puis il a fallu faire des tests. Les premiers blocs ont été introduits en février sur la plateforme de traitement des déchets.

Depuis, le carnet de commandes de la société de béton s’allonge el les entreprises semblent de plus en plus intéressées. « Ces blocs peuvent être utilisés comme on veut, c’est ce qui est intéressant. »

La directrice commerciale est déjà sur le point de passer une nouvelle commande à son voisin.

Souhaitons à « béton bloc éco » la même réussite que la marque de jeux de construction, une des plus puissantes entreprises au monde.

Un article disponible ici

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial